Les abréviations médicales ou comment devenir bilingue Français-Médecin !

abréviations médicales - médecin vacterlAu début de votre parcours de parents médicalisés, vous vous rendrez rapidement compte que les mots qui sortent de la bouche des médecins sont souvent incompréhensibles pour nous, pauvres mortels…

Toutes informations concernant l’état de santé de votre enfant, ses traitements en cours ou envisagés ou encore les examens prévus sont des denrées rares distillées par les soignants. Il faut savoir être à l’affût, laisser traîner ses oreilles et ses yeux sur les feuilles de soins. Pour comprendre de quoi il retourne, il est alors très utile de connaître leur jargon surtout quand les médecins s’adressent aux infirmières :

« Vous ferez un ECBU et vous poserez une VVP »

Moi pas comprendre… Ah ! Cela signifie que vous allez prélever des urines pour chercher des éventuelles bactéries et que vous allez piquer mon bébé pour mettre un tube dans une veine pour le perfuser ? Fallait le dire tout de suite…

Blague à part, il n’y a pas de honte à ne pas comprendre.

Voici donc une liste non exhaustive des abréviations médicales que nous avons rencontrées tout au long des diverses hospitalisations de notre fille :

ACR     Arrêt cardio-respiratoire
AG Anesthésie générale
AI Aide inspiratoire
AP Artère pulmonaire
ATB Antibiotique
AVC Accident vasculaire cérébral
BPM Battements par minutes
BS Bilan sanguin
BU Bandelette urinaire
CEC Circulation extra corporelle
ECBU Examen des urines pour la recherche de bactéries
ECG Electrocardiogramme
EEG Electroencéphalogramme
FC Fréquence cardiaque
FR Fréquence respiratoire
FV Fribilation ventriculaire
GDS Gaz du sang
IV Intraveineuse
PA Pression artérielle
PEP Pression expiratoire positive
RP Radio pulmonaire
RT Radio thoracique
Rx Radiographie
SNG Sonde nasogastrique
SU Sonde urinaire
TA Tension artérielle
VAC Ventilation assistée contrôlée
VAS Voies aériennes supérieures
VC Ventilation contrôlée
VNI Ventilation non invasive
VS Ventilation spontanée
VS + AI Ventilation spontanée + aide inspiratoire
VVC Voie veineuse centrale
VVP Voie veineuse périphérique

Devenir bilingues Français-Médecin nous a permis d’être moins stressés car nous avions le sentiment d’être « au niveau » des soignants (voir l’article sur « Devenir un parent médicalisé ») mais si l’on pousse le bouchon encore plus loin Maurice, il faut réussir à comprendre ce qui se cache derrière ces abréviations.

Pourquoi cet examen est demandé ? Que recherchent les médecins ? Que veulent dire les résultats ?

Nous n’avons jamais hésité à chaparder les feuilles de soins pour trouver éventuellement des informations importantes mais surtout nous n’avons jamais hésité à demander aux infirmières des explications sur ce qu’elles faisaient, comment et pourquoi… tous les jours et plusieurs fois si nécessaire.

Oui car un bon parent médicalisé et aussi un bon boulet !

Commentaires(1)
  1. Marion 27 avril 2016

Faites vivre ce blog, laissez un message !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *